Sélection de la langue:  Français    English  

L'histoire

 Le terme « Mafia » regroupe de nombreuses étymologies. Le terme Mafia (orthographié "maffia" au départ) provient tout d'abord du terme "maffi", puis de "maffi" nait le terme "maffiusu" qui signifie "cheval harnaché" ou "cheval de la Berberie" qui qualifie quelqu'un qui veut bien s'habiller. D'autre part l'origine de « maffiusu » serait la même que celle du mot espagnol « guapo » qui signifie beau mais et surtout bien habillé. Le terme « maffia » entra réellement dans la langue populaire en 1861, en Sicile, juste après l'unification de l'Italie, et c'est là qu'il subit un affaiblissement phonétique devenant ainsi : « Mafia ». Ce fut grâce à une pièce de théâtre très célèbre : « I mafiusi de la Vicaria » écrite en 1863 par Giuseppe Rizzotto et Gaetano Mosca, que le mot se serait répendu dans le monde, devenant ainsi expression courante.

   Le mot Mafia compte par ailleurs quelques origines étymologiques fantaisistes comme par exemple les initiales du mot qui auraient pour signification « Morte Ai Francesci Italia Anela », ce qui veut dire : « l'Italie aspire à la Mort des Français ». Cette signification vient d'un passé historique ; en effet lors des Vêpres Siciliennes en 1282, révolte de la part des habitants de l'île Sicilienne contre la dominance du roi français Charles d'Anjou, le cri des révoltés était « Mort aux Français » ; durant cet évènement de nombreux français furent tués. Parmi les significations fantaisistes de la Mafia il y a également la consonance du mot qui correspondrait à « mia figlia » (« ma fille » en italien) et qui représenterait le cri d'une mère après le viol de sa fille par, justement, un soldat français lors des Vêpres Siciliennes (« mia figlia, mia figlia » se transformerait en « ma-fia, ma-fia »). Bien sûr, ces dernières origines ne sont pas fiables car elles ne peuvent pas être vérifiées.
   
   
La Mafia possède également son propre vocabulaire spécifique facilitant la communication entre ses membres. Le voici :
-   l'omerta : c'est loi du silence qu'impose la Mafia avec comme devise « je ne vois pas, je n'entends pas, je ne  parle  pas ». Si une personne ne respecte pas cette loi elle est obligatoirement tuée.

-   il pentito (plus connu sous le nom de « repenti ») : c'est un ancien mafieux qui rompt la loi de l'omerta, c'est à dire qu'il livre à la police des informations et des noms sur la Mafia, en échange d'une protection et d'une réduction de sa peine. (Le chanteur Renan Luce en a d'ailleurs fait le thème de sa chanson « Repenti », lien : http://www.youtube.com/watch?v=0uCNtdbsZ7U).
-   la cosca : c'est une association mafieuse structurée par différents clans (que l'on peut comparer aux feuilles d'un artichaut).
-   il pizzo : c'est le racket des commerçants en Sicile, la Mafia les contraint de payer une taxe en leur promettant une protection. Cette loi permet à la Mafia de contrôler le pays.
-   Il gabbelluto (gabella = taxe) : c'est un membre de la Mafia qui reçoit le pizzo (la taxe des commerçants, expliquée au dessus).